Forte poussée en Europe des importations d’habillement du Sud-Est asiatique !

vendredi 25 septembre 2015

Alors que la consommation finale européenne d’habillement reste atone, les importations de vêtements de l’UE demeurent très actives, progressant même de 11,9 % au cours des sept premiers mois de 2015 par rapport à la même période de 2014 et provoquant un nouveau recul de la part occupée par les producteurs européens sur leur propre marché.

L’Asie poursuit sa progression rapide : sa part dans les importations européenne d’habillement est ainsi passée de 73,1 % à fin septembre 2013 à 73,8 % en septembre 2014 puis à 76,8 % cette année.

A l’inverse, les fournisseurs méditerranéens voient leur part décliner régulièrement depuis 2013 pour tomber, fin septembre 2015 à 18,2 %. Il en est de même pour les autres fournisseurs (Afrique, Amériques, Europe hors UE, zone Pacifique,…) dont la part n’est plus que de 5,0 %

Certains fournisseurs asiatiques d’habillement de l’U.E ont des croissances très fortes. C’est le cas notamment du Bangladesh (+25,9 %), du Cambodge (+33,6 %), du Vietnam (+28,4 %), du Pakistan (+26,6 %), de Hong Kong (+33,4 %), et surtout du Myanmar/Birmanie (+69,8 %). La Chine reprend des couleurs après deux années en demi-teinte (+10,9 %) ; de leur côté, l’Inde (+12,3%) et le Sri Lanka (+10 %) résistent assez bien.

A l’inverse, des fournisseurs asiatiques, les principaux pays méditerranéens enregistrent une baisse préoccupante de leurs exportations d’habillement : Turquie (-1,7 %), Maroc (-2,3 %), Tunisie (-7,6%). L’Egypte progresse mais faiblement (+4,6%).

A l’exception des Etats-Unis (+27%) et de la Suisse (+10,1%), les fournisseurs situés dans les autres régions du monde enregistrent des scores plutôt décevants. En Europe (hors UE), la Macédoine (-3 %), l’Ukraine (-9,8%), la Moldavie (-3,3%), la Géorgie (-16,1%), l’Arménie (-7,3%), chutent alors que d’autres pays comme l’Albanie (+2,1%) ou le Belarusse (+1,6%) stagnent.

En Afrique, l’Ethiopie présentée comme le futur « nouvel atelier d’habillement du monde » ne participe qu’à hauteur de 0,03 % aux importations totales européennes d’habillement et recule même de 32,8 % à fin septembre 2015 par rapport à fin septembre 2014.

En conclusion, ces statistiques d’Eurostat apportent un nouveau démenti aux assertions selon lesquelles :
- On assisterait à un reflux vers l’Europe de la production d’habillement délocalisée en Asie ;
- Les fournisseurs de proximité de l’UE, à savoir les pays européens hors UE tels que la Macédoine et méditerranéens tels que le Maroc, la Tunisie ou la Turquie profiteraient d’un relatif désengagement en Asie des donneurs d’ordres ;
- L’Afrique monterait en puissance et jouerait bientôt un rôle de premier plan pour le sourcing européen d’habillement

La vérité est que la production européenne d’habillement décline chaque année un peu plus, que l’Europe est inondée de vêtements importés et que l’Asie, en particulier l’Asie du Sud-Est, domine sans partage les grands marchés mondiaux (UE, Amérique du Nord, Asie) tant comme producteur qu’exportateur.

Jean-François Limantour
Président d’Evalliance
25 septembre 2015

Accès membres

Identifiez-vous pour accéder aux fonctionnalités réservées (moteur de recherche, Forum EVAlliance)

Akilia Evalliance Eurocham GMAC CCIFV Messe Frankfurt France Arranz Happychic Jules Bizzbee Brice Texworld Apparelsourcing Readytoshow Intertex Milano Oxylane Desiper Myanmar | CCI FRANCE MYANMAR The Myanmar Garment Manufacturers Association | Providing valuable technical training services and supporting garment manufacturers in finding business opportunities saintblanquat Textyle-Expo
© EVAlliance