La lingerie féminine, un marché très porteur !

jeudi 24 août 2017

En 2016, l’Union européenne a importé 576 millions de soutiens-gorge, pour une valeur de 1,83 milliards d’euros. Une étude réalisée par Evalliance (www.evalliance.eu) montre que ce marché est un des plus dynamiques de l’habillement, avec celui des jeans. Il a progressé de 4,5 % en moyenne par an depuis 2010.

La moitié des importations européennes de soutiens-gorge vient de Chine mais les fournisseurs les plus dynamiques et attractifs sont le Bangladesh, le Vietnam et, dans une moindre mesure, le Cambodge.

Le prix moyen des soutiens-gorge importés en 2016 est de 3,18 euros. Mais les prix varient sensiblement selon les sources d’approvisionnement. Les soutiens-gorge bas de gamme arrivent essentiellement de fournisseurs tels que la Chine (2,61 euros/pièce) ou du Bangladesh (2,96 euros). A l’inverse, ceux produits au Maghreb pour les grandes marques européennes arrivent en Europe à 6,80 euros/pièce (Tunisie) et à 6,82 euros (Maroc). Le Vietnam monte rapidement en gamme (4,95 euros).

Les marchés les plus attractifs sont l’Allemagne, les Pays-Bas (qui jouent un important rôle de plaque tournante à partir de Rotterdam), l’Espagne et, dans une moindre mesure, la Suède. A l’inverse, les importations italiennes de soutiens-gorge sont en décroissance.

Accès membres

Identifiez-vous pour accéder aux fonctionnalités réservées (moteur de recherche, Forum EVAlliance)

Recherche

Accès membres

Identifiez-vous pour accéder aux fonctionnalités réservées (moteur de recherche, Forum EVAlliance)

Recherche

© EVAlliance